Un arrêt maladie COVID est un arrêt de travail un peu particulier dans une situation sanitaire inédite.

Afin de ne pas pénaliser les salariés, l'Etat a décidé que le salarié ne devait pas avoir de perte de salaire.

Le montant du salaire maintenu doit être au minimum (comme évoqué dans l'article du Gouvernement) 

  • de 90% du salaire déduit minimum les 30 premiers jours
  • de 66% du salaire déduit minimum les 30 jours suivants.

L'employeur applique généralement un maintien de salaire à 100%, mais cela reste un choix de l'employeur et en aucun cas une obligation.

En cas d'arrêt Covid, le salaire est maintenu et il y a deux solutions et voici un article qui va tout vous expliquer :-)

- Soit l'employeur remplit la partie "Subrogation" sur l'attestation de salaire et votre salaire immédiatement  maintenu à hauteur de la subrogation choisie par celui-ci et ce sera votre employeur qui va recevoir les indemnités de Cpam et Ircem.

Voici la partie à remplir sur le document :


- Soit l'employeur ne remplit pas la partie "Subrogation" sur l'attestation de salaire et vous recevrez les indemnités de Cpam et d'Ircem. L'employeur devra compléter la différence de salaire par la suite.

Pour trouver les décomptes de la CPAM il faut aller sur votre compte Ameli :

 

Et pour l'IRCEM :

Si des questions persistent ou si vous n'avez pas trouvé vos réponses : revenez à notre sommaire FAQ



IMAGE