Quels sont les droits des assistantes maternelles et comment le mettre sur Top-Assmat ?

Le congé pathologique peut être en deux parties : 


  1. Pré-Natal

  2. Post- Natal




On vous explique 😊 :



1. Le congé pathologique prénatal est prescrit par le médecin généraliste ou le gynécologue dans le cas de grossesses à risques (par exemple, s’il y a un risque d’accouchement prématuré, si la future maman est très fatiguée, entre autres ).

Le congé pathologique prénatal est pris avant la date prévue d’accouchement. L’assistante maternelle a droit à 14 jours de congés, et peut être prescrit dès la déclaration officielle de la grossesse de l’assistante maternelle.

 

2. Le congé pathologique postnatal intervient à la fin du congé maternité (10 semaines après l’accouchement en général). Il ne peut pas être supérieur à 4 semaines consécutives et il est prescrit par le médecin général ou le gynécologue pour des motifs liés à l’accouchement ou à la santé du nouveau-né.

Le congé pathologique est considéré comme un arrêt maladie, donc est indemnisé par la CPAM.


Comment l’indiquer sur Top-Assmat ?

1. Indiquer dans un premier temps l'arrêt en congé maternité sur l'onglet congés (Au moins le premier jour de congé prévu  pour avoir l'attestation de salaire correcte comme en congé maternité pour la CPAM)


2. Valider la fiche de paie du mois en cours

3. Changer pour noter en arrêt maladie (Pour avoir les bons calculs pour les droits aux congés)



Vous aurez plus d’informations ici 🤗 :

Indiquer l'arrêt maladie de l'assistant(e) maternel(le)

À noter que tout comme pendant les congés de maternité, l’assistante maternelle est protégée contre le licenciement pendant son congé pathologique !   Il faut aussi savoir que pendant le congé pathologique, comme en arrêt maladie, l’assistante maternelle n’acquiert pas de congé.

    


IMAGE