Que faire en cas de cas contact Covid ?

Avatar

Par Aurelie

mis à jour il y a environ 1 mois


Qu'est-ce qu'un cas contact Covid ?

  • La personne contact à risque est une personne qui, en l’absence de mesures de protection efficaces pendant toute la durée du contact, a partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable ; 
  • a eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risque ; 
  • a prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ; a partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 h avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement ; 
  • est élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelle, primaire, secondaire, groupe de travaux dirigés à l’université). Un espace confiné est un espace qui ne permet pas de respecter le critère de distanciation sociale soit une distance minimale de 2 mètres autour d’une personne.


Enfin, ne sont pas considérés comme mesures de protection efficaces : une plaque de plexiglas posée sur un comptoir, les masques en tissu « maison » ainsi que les visières en plastique transparent portées seules. 

Lorsqu'une personne est considérée par son médecin traitant ou par l'ARS comme cas contact, il y a une période d'isolement à respecter.

Les nouvelles mesures du 23 février 2021 prévoient que le nombre de jours d'isolement passe de 7 jours à 10 jours.

Les personnes âgées de 60 ans ou plus qui sont considérées comme cas contact doivent se faire tester immédiatement.

Malgré le résultat négatif du test, il faudra passer par l'isolement.


Que faire si vous êtes en contact avec une personne ayant le Covid?

Hors foyer 

- Un premier test antigénique est à réaliser immédiatement. 

- En cas de test négatif, il faudra respecter un isolement de 7 jours. 

- Après ces 7 jours et sans symptôme, il faut réaliser un nouveau test (antigénique ou RT-PCR) : si ce test est négatif, l'isolement peut prendre fin. 

- En cas de test positif, consultez l'article « Que se passe-t-il en cas de test positif à la Covid-19 ? "

Au foyer 

- La personne testée positive au Covid se met en isolement pour une durée de 10 jours avec tous les membres de sa famille.

-Un premier test antigénique est à réaliser immédiatement. En cas de test négatif, il faudra rester en isolement 7 jours après la guérison de la personne positive à la Covid-19.

- Pour les personnes de plus de 6 ans qui ne se sont pas faites tester, l'isolement est d'une durée de 24 jours minimum.

-  Pour les personnes de moins de 6 ans, l'isolement est levé après 17 jours pleins, en l'absence de symptômes.

La crise sanitaire toujours en vigueur, le Gouvernement maintient un couvre-feu à 18h avec l'obligation d'avoir une attestation de déplacement pour pouvoir se déplacer après 18h et/ou avant 6h du matin et avec des raisons très précises qui permettent ces déplacements.


Votre attestation de déplacement est sur Top-Assmat 


Top-Assmat a pensé à tout !



Nous avons mis en place le modèle de l'attestation de déplacement propre à l'assistant(e) maternel(le) et aux parents sur la fiche de chaque enfant.



Il n'y a plus qu'à la télécharger et vous déplacer tranquillement pour aller récupérer l'enfant 😉


Quel est l'impact sur le salaire de l'assistant(e) maternel(le) ?


L'enfant est cas contact :

Il faut se référer aux termes du contrat.


- Si le contrat prévoit une clause de maintien de salaire en cas de maladie de l'enfant => pas de déduction de salaire.

- Si le contrat ne prévoit pas de clause contractuelle, la convention collective nationale est appliquée => Les absences seront déduites avec le certificat d'isolement jusqu'à 10j isolés par an ou 14j consécutifs.


L'assistant(e) maternel(le) ou son enfant est cas contact :

Il faut que l'assistant(e) maternel(le) contacte l'ARS pour demander un arrêt de travail. Sinon le salaire est déduit.


Il/Elle demandera un arrêt sur ameli.fr ou à l'ARS et aura les indemnités CPAM et IRCEM sans carence pour les arrêts liés au covid.

Il/Elle aura aussi la possibilité de demander la subrogation aux parents-employeurs.

Le chômage partiel ne peut plus être utilisé pour cela avec les nouvelles restrictions de pajemploi depuis novembre 2020. 


Voilà vous savez tout !

Est ce que cela a répondu à votre question?