Il n'y a pas eu d’accueil aujourd'hui ; faut-il déduire les heures ou pas ? On va y répondre ! 😉

Dans quels cas déduire les heures ?

  • Les absences pendant la période d'adaptation (sauf clause supérieure au contrat)
  • Les absences de l'enfant suite à une maladie ; le certificat médical doit être présenté afin de pouvoir déduire les heures. (sauf clause supérieure au contrat)
  • Les fériés prévus chômés s'ils sont entourés d'un jour sans solde avant ou après.
  • Indisponibilité de l'assistant(e) maternel(le) non prévue au planning ou au contrat
  • Congé sans solde ou un congé posé hors semaine d'absence en année incomplète
  • Les jours perlés d'absences prévus au contrat, aussi appelés  "RTT employeur".
  • Arrêt maladie et congé maternité de l'assistant(e) maternel(le)

L'absence est déduite dès que la saisie est faite sur Top Assmat.


Dans quels cas est-ce que l'absence ne doit pas être déduite ? 

  • Si le Bout'chou n'a pas été remis à l'assistant(e) maternel(le) pour convenance personnelle des parents et que cette absence n'est pas prévue au contrat, elle ne devra pas être déduite. En effet, tant qu'il ne s'agit pas d'un refus de l'assistant(e) maternel(le), le salaire est maintenu.
  • Lors des formations professionnelles de l'assistant(e) maternel(le). Il faut bien s'assurer qu'il s'agit d'une formation obligatoire liée à l'agrément.
  • Lors d'un évènement spécial pendant lequel l'assistant(e) maternel(le) a droit à des jours de congés.
  • Lors de la pose des congés payés acquis ou lors de la prise par anticipation des jours en cours d'acquisition en année complète. La prise par anticipation devra se faire avec l'accord des deux parties et à la hauteur des congés acquis. 
  • Lors de la pose de semaine d'absence prévue au contrat en année incomplète.
  • Lors des sept visites médicales obligatoires d'une assistante maternelle enceinte. 

Comment déduire les heures ? Retrouvez toutes les manipulations ici !



IMAGE